Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2020

« Mur Méditerranée »  de Louis-Philippe DALEMBERT aux éditions Sabine Wespieser

« Mur Méditerranée »  de Louis-Philippe DALEMBERT aux éditions Sabine Wespieser

 

Après la Syrie, les migrants. Je crois qu’à Noël, je n’ai demandé que des livres durs mais tellement importants.

Comme pour la Syrie, je suis les informations sur ce thème à la radio et à la TV. Portant, c’est assez difficile de prendre conscience de ce que vivent vraiment ces personnes.

Ce livre est inspiré du naufrage d’un bateau de clandestins sauvé par le pétrolier danois Torm Lotte pendant l’été 2014.

 

A partir de ce fait réel, il trace le voyage de 3 femmes :

Chochana : une nigériane.

Elle fuit la sècheresse. Elle part avec son frère Ariel de 17 ans, Rachel une amie et Ezechiel et Nathan, deux amis. Plus rassurants de partir avec des garçons...

Son trajet : Abuja(Nigeria)_Sokoto (Nigeria)_Agadez (Niger) _Sabratha (Lybie) _ Port en Lybie_Lampedusa

4500 km avant de partir en bateau.

Shemhar ; une Erythréenne

Fuit la dictature. Avec une amie Meaza et son petit ami Dawit

Au bout d’1,5 mois, son amie Maeza n’est pas revenue.

Son trajet : Massaoua (Erithrée)_Khartoum (Soudan)_Sabratha (Lybie)_ Port en Lybie_Lampedusa

5200 km avant de partir en bateau.

Dima : une syrienne

Fuit la guerre en Syrie. Part avec son mari et ses 2 petites filles.

Trajet : Damas_Alger_Tripoli (1 mois d’attente dans une chambre d’hôtel) _ Port en Lybie_Lampedusa

 

Sabratha (cote libyenne) : C’est un entrepôt de femmes, éloigné de la ville. Des conditions sanitaires inexistantes. Les femmes sont séparées des hommes, maltraitées par les surveillants, souvent violées. Leur attente et donc leur calvaire peut durer entre 6 mois et 1 an !

Il y a un paiement au départ, puis à chaque étape. S’ils n’ont pas l’argent ils doivent travailler aussi longtemps que nécessaire.

Sur le bateau, selon leurs paiements, certains descendent à la cale, d’autres restent sur le pont.

Toutes ont préparé ce voyage pendant plusieurs mois, voire 1 année entière.

Epilogue :

Dima a réussi à partir en Angleterre, Shemhar en Norvège, Chochana est en attente d’une décision administrative.

 

J’aimerais connaitre les statistiques sur le nombre de personnes qui arrivent vivantes au bout du voyage et le nombre qui s’en sortent vraiment par la suite

Cet auteur a une belle écriture.

Ce livre m’a bouleversée !

mur mediterranée.jpg

Écrire un commentaire