Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2020

2020

Je suis « vieille école », je préfère un mot sur mon blog que sur FB.

A celles et ceux qui se sont perdus ici, je souhaite une année 2020 remplie de bonnes surprises, de projets, de rêves que vous oserez vivre ! Oubliez la haine, la vengeance, la colère qui vous détruisent. Recherchez la paix en vous. Et bien-sûr cultivez l’amour ! Au quotidien, par de minuscules gestes.

Coté projet, en 2019, j’ai décidé de sortir un de mes romans jeunesse en auto-édition. Je vois que certain(e)s mettent à peine quelques mois. Moi, j’ai besoin de temps et je ne suis même pas sûre d’aller au bout.

Coté écriture, je finalise un roman jeunesse sur le sauvetage d’un éléphanteau devenu orphelin.

 

Je vous donne la liste des livres que j’ai reçus pour Noël :

Haruki Murakami : Profession romancier

Profession romancier.jpg

J’ai commencé ce livre. C’est la façon de voir de cet auteur japonais sur son métier de romancier. C’est très interessant et très bien écrit.

Samar Yazbek : 19 femmes

Dix-neuf femmes syriennes racontent

les syriennes.jpg

Louis-Philippe Dalembert : Mur mediterranée

 

Des femmes aux trajectoires si différentes qui toutes trois franchissent le point de non-retour et se retrouvent à bord du chalutier unies dans le même espoir d’une nouvelle vie en Europe.

mur mediterranée.jpg

Charlotte Delbo : Auschwitz et après t.1 ; aucun de nous ne reviendra

 

Auschwutz.jpg

 

Il n’est pas toujours facile d’être heureux. Prenez un livre et vous pourrez trouver quelques instants de bonheur et d’espoir.

07/12/2019

« IVOIRE » de Niels LABUZAN au éditions JC LATTES

« IVOIRE » de Niels LABUZAN au éditions JC LATTES

Depuis quelques mois, j’écris un roman jeunesse sur le sauvetage d’un éléphanteau.

Quand j’ai entendu parler du livre ‘Ivoire », j’ai su qu’il était pour moi. Le sujet est le trafic d’ivoire. Je ne connaissais pas cet auteur. C’est son 2eme roman.

C’est un sujet dur, d’actualité, donc c’est plutôt un roman sombre.

Ce roman nous présente 3 personnages principaux :

Erin : une jeune femme qui a laissé sa vie confortable en Europe pour venir travailler dans un parc naturel au Botswana. Une femme qui n’est pas bavarde, pas toujours aimable, un peu brusque dans ses attitudes. Et pourtant j’aurais aimé mieux la connaitre. Au début du livre, on croit que ce sera elle l’héroïne et finalement elle ne le sera pas plus que les 2 autres personnages et presque moins.

Bojosi : Un type au passé lourd. Lui aussi est assez bourru, mais attachant.

Seretse : Lui aussi a du mal à s’accommoder de son passé familial. Il a pourtant réussi professionnellement mais le bonheur le fuit.

Ces 3 personnages vont avoir un rôle dans le trafic d’ivoire, chacun à sa façon, avec son caractère.

L’auteur s’est déplacé en Afrique australe. Ce livre est très bien documenté et le trafic d’ivoire est très compliqué à comprendre et encore plus à enrayer.

Ce livre contient aussi beaucoup d’espoir car certains pays comme le Botswana se bat avec énergie pour sauver ses éléphants, comme par exemple avec les dernières mesures prises contre les braconniers.

 

Ivoire

 

29/06/2019

« JUSQU’AU BOUT » de Thierry LEDRU aux éditions du 38

« JUSQU’AU BOUT » de Thierry LEDRU aux éditions du 38

 

De Thierry LEDRU, j'ai déjà lu :

Noirceur des cimes : http://lerefugedecheyenne.hautetfort.com/archive/2016/08/16/noirceur-des-cimes-de-thierry-ledru-edite-chez-altal-editio-5836830.html

Vertiges : http://lerefugedecheyenne.hautetfort.com/archive/2016/05/16/vertiges-de-thierry-ledru-aux-editions-la-fontaine-de-siloe-5802619.html

Là haut : http://lerefugedecheyenne.hautetfort.com/archive/2015/07/05/la-haut-de-thierry-ledru-au-editions-a-o-andre-odemard-5651547.html

 Kundalini  : J’ai eu l’honneur de le lire avant qu’il ne soit édité, raison pour laquelle je n’ai pas écrit de billet sur ce livre. C’est un roman absolument magnifique et grandiose.

 

Le livre :

Pierre est un instituteur, jeune, son 1er poste. Avant il était éducateur.

Il a une haute opinion des enfants et de l’éducation qu’ils doivent recevoir, de ce qu’ils doivent trouver à l’école. Il possède aussi un grand respect et amour de la nature.

Il ne supporte pas les personnes qui dégradent la nature, ceux qui ne comprennent rien aux enfants et ne s’en occupent pas ou sont à la limite de la maltraitance. Nous aussi on déteste ces gens-là, mais généralement on s’arrête là. A la critique et l’incompréhension. Pas lui. Lui, va jusqu’au bout de son idée.

Même si je comprends le raisonnement de Pierre, j’ai eu du mal avec ce héros, je ne l’ai pas aimé. Il est inquiétant. Dérangeant. Souvent, j’ai eu peur de ce que Pierre allait faire.

Faut-il aller jusqu’au bout pour sauver la planète ? L’éducation des enfants ?

Les passages avec sa classe sont plus doux, apaisants, rassurants.

 

Ce livre est volontairement perturbant. L’écriture ciselée de Thierry LEDRU augmente chaque moment de tension et aussi chaque moment de bonheur simple.

Cette lecture a été un sacré voyage, un peu douloureux.

Tous les livres de Thierry LEDRU nous incitent à réfléchir sur des sujets sensibles et importants, à ouvrir les yeux et à être lucides, même si ce n'est pas très confortable.