Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2019

"Au delà de la pénétration" de Martin PAGE aux éditions MONSTROGRAPH

« Au-delà de la pénétration » de Martin PAGE aux éditions MONSTROGRAPH

 

Je ne pensais pas un jour acheter un livre consacré à la pénétration et à son absence et encore moins écrire un billet sur le sujet !

Mais un livre écrit par Martin Page, je savais que je pouvais. Ce serait un livre intelligent et délicat.

Ce livre est en 2 parties.

  • Martin Page questionne sur la nécessité de la pénétration dans un rapport sexuel (Hétéro ,Homo, Autres), sur la force de la norme, notamment.
  • Ce sont des témoignages, anonymes pour la plupart et on le comprend. Ils sont touchants, émouvants. Ils parlent d’amour ! D’amour de l’autre, d’amour du corps de l’autre et c’est beau ! Et quel courage !

Franchement quelle audace d’avoir écrit et édité ce livre !

Au fur et à mesure de ma lecture, je pensais que ce livre devrait être distribué dans tous les lycées, pour tous ces jeunes qui commencent ou vont commencer leur vie sexuelle, pour leur éviter de passer leur vie, englués dans des clichés. Et d’en souffrir.

Un homme qui se remet en question sur un tel sujet ! Il écoute les femmes au risque de faire vaciller ses propres convictions.

Anecdote : Dans ses livres, Martin Page est bavard. Il fait des digressions sur Monstrograph, sa raison d’être. Dans ses remerciements, il continue, comme s’il redoutait de mettre le mot FIN à ce livre.

J’aime cet auteur et ce qu’il dit.

Je vous cite une phrase qui m’a particulièrement touchée et qui résume bien le contenu de ses écrits et le décalage qu’il doit ressentir dans ce monde souvent si violent.

« Est-ce qu’on a déjà vu quelque chose de plus renversant que la gentillesse ? »

C’est un livre sur l’ouverture d’esprit !

BRAVO !

pénétrationmonstrograph2.jpg

10/02/2019

Bac blanc français et roman jeunesse

J’ai dans mes tiroirs un roman jeunesse auquel j’ai donné le titre de « La licorne des souvenirs »  qui parle beaucoup d’Écosse au 18 et 19ème siècle, de licornes, de rêves partagés entre 2 cousins et 2 grand-père, et notamment du travail des enfants dans les mines et les clearances (déplacements forcés de la population des Highlands écossais au XVIIIe siècle),

A ce jour, ce roman ne semble intéresser personne. Bref.

Un jour où j’étais plus triste que d’habitude devant ces silences éditoriaux et ces refus, j’ai demandé à ma fille de lire ce texte.

Elle a 16 ans, c’est une ado. Je savais qu’elle donnerait son avis, sans délicatesse, brut.

Et le texte lui a plu !

Elle est en 1ère, c’est donc l’année du bac Français. Récemment elle a passé un bac blanc.

Elle avait un corpus + un sujet d’invention sur un thème imposé en lien avec le corpus.

Corpus : C’est un exercice qui n’existait pas à mon époque. 4 textes qui abordent un même sujet mais traité de façon différente. Des auteurs différents, des époques différentes et des points de vue différents. Et les élèves doivent justifier tout ça.

Là, c’était la liberté. Un des textes était tiré de « Germinal »  de Zola. Un passage qui parlait du travail dans les mines.

A partir de ce texte, elle devait rédiger un sujet d’invention, une lettre qui expliquait comment, en plusieurs générations, sa famille s’était libérée de la mine grâce à l’instruction.

Comme elle a une excellente mémoire, elle a écrit tout ce qu’elle avait trouvé dans mon roman sur le travail dans les mines. Elle a eu une super note et son prof lui a noté « un vrai document historique » !

Quel bonheur !

Même si ce texte n’est jamais édité, au moins une fois, il aura été lu et utile !

 

 

09/02/2019

Les artistes ont-ils vraiment besoin de manger ? – Collectif - Editions MONSTOGRAPH

Les artistes ont-ils vraiment besoin de manger ? – Collectif

Édité par Coline Pierré et Martin Page : MONSTOGRAPH

De Martin PAGE, j’ai déjà lu :

« Manuel d’écriture et de survie »

Manuel-d-ecriture-et-de-survie.jpg

 

 

 

 

« Les animaux ne sont pas comestibles »

Les-animaux-ne-sont-pas-comestibles.jpg

 

 

 

 

De Coline Pierré et Martin Page :

« La folle rencontre de Flora et Max »

 La-folle-rencontre-de-Max-et-Flora.jpg

 

 

 

Ce livre « Les artistes ont-ils vraiment besoin de manger ? » est léger, rafraichissant, il donne envie de connaitre tous ces artistes.

Pourtant ils parlent de leur quotidien qui est difficile, ils doivent ruser pour ne pas trop dépenser car ils gagnent tous très peu d’argent. Tous ont en commun l’obsession de dépenser le moins d’argent. Ou plutôt tous ont un rapport minimaliste à la consommation. Auraient-ils été différents s’ils avaient été salariés ? En tout cas cette attitude leur permet de survivre.

Malgré toutes leurs difficultés matérielles (irrégularité, incertitude), on sent un bonheur à faire ce qu’ils font, une passion profonde.

J’ai de la chance, je connais très peu d’artistes de cette liste. J’ai pu les découvrir de l’intérieur. Après chaque chapitre, je suis allé voir leur travail sur Internet.

J’avoue que je n’aurais pas qualifié un cuisinier d’artiste mais plutôt d’artisan. Les artistes sont sans doute des artisans, pas toujours l’inverse.

Souvent ce sont des couples d’artistes. A la fois, ils cumulent les difficultés mais se comprennent et c’est certainement essentiel.

L’arrivée d’enfant(s) leur impose de changer leur rythme de création. Moins la nuit, plus le jour. Plus de plages courtes.

On a de la chance, c’est grâce à toutes ces personnes que nous continuons à avoir des livres, des dessins, de la musique, des films, des traductions.

Merci à eux !

Ce livre est comme une émission littéraire, même s’il n’y a pas que des auteurs.

La plupart ont répondu aux questions avec humour.

C’est très intéressant de les entendre raconter leurs conditions de travail, leur organisation, leur philosophie de vie.

J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre. Si le livre marche, peut-être y-aura-t-il un Tome 2 ?

Les questions sont à la fois précises et assez ouvertes pour que chacun puisse s’exprimer librement.

Je vous mets la liste des artistes qui ont répondu au questionnaire.

Thomas Vinau

Peggy Vialat

Maëva Tur

Antoine Tharreau

Mathieu Simonet 

Ryoko Sekiguchi

Laurent Sagalovitsch

Cécile Roumiguière

Dominique Rocher

Melle Pigut

Coline Pierré

Eric Pessan

Eddy Pallaro

Martin Page

Justine Niogret 

Marc Molk 

Marie Laforêt 

Julia Kerninon

Neil Jomunsi

Emmanuelle Houdart

Roland Glasser

Loïc Froissart 

Quentin Faucompré 

Amandine Dhée

Fanny Chiarello

Julie Bonnie

Sandrine Bonini 

Francois Bon

Rodrigo Bernardo

Clémentine Beauvais
Audrey Alwett

 

Les artistes ont-ils besoind e manger.jpg