Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2018

« LE CODEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL »

« LE CODEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL » aux éditions Yves Michel de Fabien RODHAIN, Laurence MARGARITA, Odile DENAYER et Gilles SCHACHERER

 

Le livre dont je vais vous parler n’est ni un roman jeunesse, ni un roman adulte, mais un livre professionnel !

C’est un livre où l’humain est au centre, un livre optimiste, je dirais presque utopique mais l’espoir est une idée qui me plait.

Avant d’ouvrir ce livre, j’ignorais ce qu’était le codéveloppement professionnel. Je l’ai acheté car je connais Odile DENAYER, une des auteurs. Par curiosité aussi et j’ai eu raison.

Le CODEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL est une approche née au Canada grâce à Adrien Payette et Claude Champagne (Avec des noms pareils, cette technique ne pouvait être que joyeuse).

Cette approche est basée sur l’intelligence collective. Deux mots qui malheureusement vont rarement ensemble. Je travaille dans un bureau depuis plusieurs décennies et cette notion est totalement inexistante.

Explications de la méthode :

Dans une entreprise, vous prenez au maximum 8 personnes qui ont une difficulté dans l’exercice de leur travail. Plus un animateur, appelé facilitateur.

C’est un processus assez long car il y aura autant de séance que de participants, chacun tenant le rôle de client.

Etapes principales :

Etape 1 : Une personne, appelée client, expose son problème. Les participants écoutent. En silence.

Etape 2 : Les autres participants questionnent le client, pour mieux comprendre, mieux cerner la situation.

Etape 3 :  Les autres lui proposent des idées, leurs intuitions, leurs émotions. Sans interdit, sans réfléchir. De la spontanéité.

Etape 4 : Le client étudie toutes ces idées.

Etape 5 : Le client annonce les idées qu’il choisit et qu’il va tenter de mettre en application.

Quelques notions importantes :

  • L’expert n’est pas le « formateur » mais les participants.
  • Partir de l’expérience plutôt que du savoir
  • Le facilitateur n’est pas là pour dire « je sais, écoutez-moi », mais « juste » pour donner le rythme de la réunion et veiller à son bon déroulement, dans une ambiance qui respecte la règle de l’ABC, ci-dessous.
  • Règle de l’ABC :
    • Authenticité
    • Bienveillance
    • Confidentialité

 

Avant, je ne connaissais pas le codéveloppement professionnel et j’ai aimé ce livre, il ouvre des horizons plus plaisants dans la vie professionnelle, souvent si rude.

Commentaires

Intéressant.... Je note....
Peut être que cela me remotivera dans ma démarche...

Écrit par : Isabelle T. | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est un livre tres optimiste !

Écrit par : Laura Millaud | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire